LE VAOU Jean (1910-?) FNFL                             Marine Marchande                                               Paquebot Ile de France

Nos remerciements à Jacques Omnes.

Jean LE VAOU est né le 26 Janvier 1910 au Havre.

En Juillet 1940,  de profession officier mécanicien , il est embarqué à bord du Paquebot Ile-de-France.

 

 

L'ile-de-France : construit à Saint-Nazaire et mis en service en 1927, avec Le Havre pour port d'attache, l’Ile-de-France est, avec le Normandie, le plus célèbre paquebot de la Transat, qui connut une glorieuse carrière de 32 ans. Il est le plus gros paquebot conçu et construit dans le monde depuis la fin de la 1ère guerre mondiale et le plus gros paquebot français, jusqu’à la mise en service du Normandie en 1935. A l’intérieur, ses somptueux aménagements art déco tranchent avec les décors en usage jusqu’alors, et en font le paquebot le plus moderne du monde. Dès sa mise en service, il rencontre un succès fou et est surnommé « La Rue de la Paix de l’Atlantique ».

Durant l’entre-deux-guerres, le paquebot assure le service express Le Havre-New York, avec escale à Southampton à l’aller et à Plymouth au retour, et il effectue la traversée de l’Atlantique en 6 jours.

A la déclaration de guerre en septembre 1939, l’Ile-de-France est désarmé à son arrivée à New York, aux côtés du Normandie, et y demeure jusqu’à son départ le 1er mai 1940 pour Marseille qu’il quitte le 31 mai pour l'Indochine, via le cap de Bonne Espérance. Le 30 juin, il rejoint Singapour où il est saisi par les Britanniques, puis complètement réaménagé en transport de troupes de grande capacité (10 000 hommes).

La majorité de l'équipage, commandant en tête, décide quitter le bord cependant que le second capitaine (CLC Arnold) soutenu par 40 volontaires prend le commandement par intérim. (1)

 

 

L'iLe-de-France transformé en transport de troupes

Jean LE VAOU fait partie de ces volontaires, engagé dans les FNFL en Juillet 1940. Il effectuera toute la guerre à bord du paquebot transformé en transport de troupes.

 

Le navire est d’abord géré par la Peninsular & Oriental puis, à partir de 1943, par la Cunard. Il sillonne toutes les mers du globe, transportant au total 300 000 hommes, souvent en convoi et parfois en compagnie des plus prestigieux transatlantiques, Queen Mary, Queen Elizabeth, Aquitania, Mauretania et Nieuw Amsterdam...

 

Par décret du 2 octobre 1946 du Président du Gouvernement provisoire de la République, sur le rapport du ministre des travaux publics et des transports, Jean LEVAOU est nommé chevalier dans l'ordre du Mérite maritime.

[Journal Officiel de la République française, 4 octobre 1946]

 

Source : Jacques Omnes

Ressources

 

(1) : synthèse d'après  l'association French Lines

Matricule : Le Havre 2723

Il n'existe pas de dossier Résistant au SHD de Vincennes