LE JORDE Jean (1922-1943) FNFL                     1er BFM                                                               Mort pour la France

Tous nos remerciements à Jean-Christophe ROUXEL

source : Maryse Lotode Le Hecho

Jean LE JORDE est né au Havre le 18 Janvier 1922.

 

Le 15 juillet 1940,  Pierre Thomas, Louis Bouter, Gorges Le Meur, Jean LE JORDE, Jean Le Pen, Yvon Gouello, Robert Le Floch et Frédéric Rio quittent Lorient à bord d’un bateau de pêche « le Grec »,  vers l’Angleterre qu’ils toucheront le 17 juillet.

Le 18 juillet ils sont emmenés à Londres. Ils sont questionnés et indiquent les positions des batteries de D.C.A. dont une se trouve près du cimetière de Locmiquélic.

Jean LE JORDE s'engage dans les FNFL, au 1er bataillon de Fusiliers Marins. 

Copyright  Association  Aux Marins

Sur la photo de sa pièce, Jean LE JORDE se trouve à l'intersection des deux flèches, au centre.

 

Le quartier-maître Jean LE JORDE est décédé le  8 Juin 1943 en Tunisie, suite à un coup de couteau  reçu près du cœur (Texte du livre des morts du bataillon).

 

Emmené à l'hôpital civil de Sousse, il l meurt le soir même.

Il fut inhumé au cimetière chrétien de Sousse* puis son corps fut rapartié au cimetière d'Arzon , auprès de  ses parents, dans le Morbihan.

 

Croix de Guerre, Médaille militaire, Légion d'honneur

 

* Il semble que ce cimetière ait été détruit entre 1993 et 1996, et ses sépultures transférées dans un nouveau cimetière sur la route Kalaa-Sghrira , dénommé "Les Cyprès"., selon les informations du site adept-tunisie..

 

Ressources

 

Dossier  Résistant au SHD de Vincennes : cote  GR 16 P 358565

 

Biographie de Jean LE JORDE Lien