BUREL Julien  (1920-2010) FNFL                      Contre-torpilleur Léopard, corvette Lobélia, Base Greenock, corvette Commandant Détroyat, casernes Birot et  Bir-Hakeim, Fusiliers marins commandos, caserne Surcouf

Copyright Paul Burel

Nos remerciements à Paul Burel, son fils qui, dès le lancement du projet de publication "L'Odyssée des 500 Français Libres du Havre", a pris contact avec nous depuis l'Angleterre. Il nous a transmis de très nombreuses photographies des archives de son père et des FNFL. Julien BUREL n'avaiit pas eu d'attache avec le Havre (bien qu'originaire de Seine-Maritime), mais nous avons  bien volontiers souhaité lui rendre hommage .

Julien BUREL est né à Rouen le 14 Avril 1920.

Quartier-maître fusilier en Juin 1940, il effectue son service militaire à bord du cuirassé Paris. Le 18 Juin 1940, il est interné en Angleterre suite à la réquisition de son bâtiment.

Le 15 Novembre 1940, il s'engage dans les FNFL et reçoit sa première affectation sur le contre-torpilleur Léopard.

Il est ensuite muté sur la corvette Lobélia qu'il sert de Mai à Octobre 1942.

Julien Burel en 1939. Copyright Paul Burel

La corvette Lobélia - Copyright Paul Burel

Julien Burel à gauche - Copyright Paul Burel

Fusiliers Marins à Greenock - Julien Burel  est  de profil  à droite

au second rang depuis la droite  - Copyright Paul Burel

Après un passage par la base de la Clyde à Greenock (Ecosse) jusqu'en Décembre 1942, et une brève affectation au Printemps 1943 sur la corvette Commandant Detroyat,  il  choisit en Juillet 1943 de s'engager dans les Fusiliers Marins commandos, au n° 10 Commando Interallié 10 IA.

Créé début 1942, il deviendra le plus grand commando de l'armée britannique, comportant des volontaires de France,  Belgique,  Pays-Bas, Norvège,  Danemark,  Pologne et Yougoslavie.

Victime d'un grave accident à l'entraînement durant sa formation, les séquelles d'une fracture ouverte de la jambe droite contraignent  Julien BUREL à quitter le Commando fin Septembre et il rejoint la caserne Surcouf jusqu'en mars 1945.

Il s'est marié entre temps en 1944 à Joan Ellis, citoyenne britannique, et il se retire à Londres après la guerre : il entre en fonction comme employé de chancellerie à l'Ambassade de France (1945 - 1948) , puis au Consulat de France.

Mariage de Julien et Joan Burel en 1944 - Copyright Paul Burel

Julien Burel, son épouse Joan et leur fils Paul - Copyright Paul Burel

Julien BUREL est décédé à Londres le 22 février 2010.

Copyright Biographie de Fusiliers marins et commandos - Archives Paul Burel

Copyright Paul Burel

Ressources

 

  • Page de Julien Burel  sur le site  Ecole Navale/Biographies de Fusiliers marins et commandos LIEN
  • Dossier militaire au SHD Vincennes (consulté). Cote GR 16 P 97575