BESSE Jules (1917-1986) FNFL                          Marine de Guerre                                                Sous-marin Surcouf, Cuirassé Courbet, Chasseur 11 Boulogne

Jules BESSE est né le 27 mai 1917 à Maroilles (Nord).

Dans sa jeunesse, il est ouvrier de ferme à 14 ans, avant de devenir marin graisseur.

En effet, son père étant marin, c'est tout naturellement qu'il s'engage dans la Marine à l'âge de 18 ans.

 

Au moment de la déclaration de Guerre, le jeune marin servait toujours dans la Royale, embarqué sur le sous-marin Jules Verne avec le grade  de second maître mécanicien.

 

Mais le 18 Juin 1940, il décide d'embarquer à bord du Sous-marin Surcouf pour gagner l'Angleterre.

Le 3 Juillet, la réquisition du Surcouf par les Britanniques est menée au prix de trois morts.

Jules BESSE fait partie des membres d'équipage qui décident de s'engager dans les FNFL et il signe son engagement en Août. Il est rejoint par les marins du Havre Jean BROOK et Jean TURIN.

Copyright : Livret sur le parcours de Jules Besse

Léon  Besse/Archives Michel Pérot

Jules BESSE effectue alors de nombreuses missions dans le corps des sous-mariniers avant d'être affecté  sur le Chasseur de sous-marins  11 Boulogne.

Le Chasseur Bayonne, identique au Chasseur Boulogne

Copyright Fondation de la France Libre

Jules Besse en opérations. Copyright : Livret sur le parcours de Jules Besse Léon  Besse/Archives Michel Pérot

C'est sur ce bâtiment qu'il fut appelé à participer au rembarquement et au retour vers l'Angleterre des commandos parachutistes ayant effectué le coup de main réussi de Bruneval en Février 42.

Ils rembarquèrent les commandos, les prisonniers et les précieuses informations technologiques soustraites aux Allemands sur leurs radars. Après avoir gagné  la pleine mer, ils  furent escortés par quatre destroyers et des avions de chasse jusqu'en Angleterre.

Récupération et évacuation des commandos sur des embarcations après le raid

Livret sur le parcours de Jules Besse - Léon Besse/Archives Michel Pérot

Jules Besse à bord du Chasseur Boulogne basé à Cowes

Livret sur le parcours de Jules Besse - Léon Besse/Archives Michel Pérot

Au retour d'une de ses nombreuses missions d'escorte, en Mars 1942, il rencontre en Angleterre une jeune Britannique, Eeleen Rose May Day, qu’il épousa et qui devait par la suite lui donner quatre enfants. 

Jules BESSE participa ensuite au mois d'Août 1942, au débarquement des troupes canadiennes à Dieppe.

En  Juin 1944, il participe  aux opérations du Débarquement en Normandie à Arromanches, et le 8 Juin, le Chasseur 11 Boulogne est  le premier navire à débarquer à Port-en-Bessin.

 

Après la Libération, Jules BESSE vint s'installer au Havre avec son épouse, continuant à naviguer dans la Marine marchande.

Il reprit  ses études, devint rapidement officier mécanicien et embarqua sur plusieurs pétroliers de la Shell jusqu'en 1970,  date à laquelle il décida de rester à terre, travaillant alors pendant sept années au département fret de la compagnie Thoresen.

A l'heure de la retraite Jules  BESSE s'attacha à défendre auprès des Affaires maritimes et du secrétariat d'Etat à fa Mer les intérêts des pensionnés et veuves de la marine marchande au sein de l'association Normandie-Mer du Nord, dont il était le président au Havre et le vice-président fédéral.

Livret sur le parcours de Jules Besse - Léon Besse/Archives Michel Pérot

Dans le même temps, il est membre de nombreuses associations patriotiques : vice-président et secrétaire de- la 137ème section des Médaillés militaires, vice-président de l'AMAC, membre de l'ANACR, de la British Légion, des Combattants Volontaires de la Résistance, de l'Association des Français Libres et des Cols Bleus.

Jules  BESSE était titulaire  de nombreuses décorations : la Médaille militaire, la Croix de Guerre 39-45, la Croix de la France libre, la Croix du Combattant volontaire. 

Il était  officier dans l'Ordre du Mérite maritime.

 

Il est décédé le 23 Juillet 1986 au Havre.

Ressources

 

Dossier Résistant au SHD de Vincennes (non consulté) : cote GR 16 P 561 48 (sans lieu ni date de naissance)

 

Matricules : Le Havre 13733, 934 C37      5380 FN40

 

Livret mémoire de Jules Besse, réalisé par son fils Léon Besse. Archives Michel Pérot

 

En savoir plus sur les Chasseurs FNFL à la base de Cowes (GB)  : site personnel de Robert Sclaminec LIEN

 

En savoir plus sur le Mémorial et le  Raid de Saint-Jouin Bruneval LIEN

 

Mars 1947 : le genéral de Gaulle inaugure le premier Memorial de Saint Jouin Bruneval.

Ce fut le plus grand rassemblement de la France Libre après la Guerre.

(20 000 personnes)

L'ancienne base des Chasseurs  FNFL à Cowes 

Voyage sur les traces des FNFL de la Délégation du Souvenir des Marins de la France Libre - 2017