Les Forces Armées Françaises Libres

Les Forces Armées de la France Libre ont été appelées Forces françaises libres (FFL)

Leur emblème fut la croix de Lorraine

Source : Note historique de Marc Chantran : Les Français Libres de Turma et Vengeance (réseaux FFL)

Les F.F.L furent  composées des forces suivantes  :

 

Forces aériennes françaises libres (FAFL) : 3.200 ;
Forces navales françaises libres (FNFL): 12.500 ;
Armée de Terre (1ère DFL) : 50.000
Bureau central de renseignements et d'action (BCRA),
Réseaux en France : 5.700
Comités de la France libre : 1.900

 

Source des chiffres : Jean-François Murraciole

 

Par le menu à gauche, vous accédez à la présentation des différentes composantes de la France combattante

31 juillet 1943

Les F.F.L. cessent  d'exister le 1er août 1943 à la suite de leur fusion avec l'Armée d'Afrique commandée par le général Giraud, ils  continuent le combat dans les rangs de l'Armée Française de la Libération.

La liste, encore incomplète, établie par Henri Écochard, ancien combattant des Forces françaises libres, à partir du fichier général conservé au Service Historique de la Défense dénombre actuellement 52 230 Français libres, dont 9 120 sujets coloniaux, 2 810 étrangers et légionnaires, 2 000 personnes de nationalité incertaine et 38 300 citoyens français


L’historien Jean-François Muracciole  avance quant à lui  le chiffre de 73.300 hommes

ESPACE VIDEOS

 

L'AFRIQUE, TERRE FRANCAISE LIBRE

Mai 1941 .Réunion en présence du Gouverneur général de l'Afrique équatoriale Française (A.E.F), Felix Eboué suivit d'une réception en l'honneur du Général De Gaulle à Brazzaville.