Henri LE THOMAS (1903 -1964)

Forces Navales Françaises Libres

Henri Le Thomas est né le 5 janvier 1903 au Havre.

 

Il est Officier radio de la Marine marchande de 1925 à 1932, et en 1940, il dirige l'un des deux postes de radio de Fort-Lamy (Tchad).

Dès le 18 juin 1940, il décide d'agir pour le ralliement au général de Gaulle de l'Afrique et du Tchad et devient l'auxiliaire direct et l'homme de confiance personnel du gouverneur Félix Eboué et des promoteurs actifs du mouvement en faveur de la France Libre.

Il entretient avec la colonie britannique du Nigeria les relations télégraphiques indispensables au gouverneur Eboué pour correspondre avec le général de Gaulle ou ses représentants.


Après la déclaration du 26 août 1940 et le ralliement du Tchad, il s'engage dans les Forces navales françaises libres en novembre 1940.


Affecté en 1941 à l'Etat-major de la Défense du Pacifique, il exerce les fonctions de commandant de la Marine en Océanie et chef des transmissions des Etablissements français d'Océanie puis de chef des transmissions de Nouvelle- Calédonie et d'inspecteur des services de transmissions du Pacifique (1942).

En 1943, Henri Le Thomas est chargé de différentes missions aux Etats-Unis et prend part au ralliement à la France combattante de marins français du Richelieu-, à Saint- Pierre-et-Miquelon, à Londres et en France occupée.


Il participe au débarquement des troupes alliées à Arromanches puis est placé à la disposition du réseau des Lignes aériennes françaises, puis d'Air France. Il prend une part importante à la réorganisation du réseau de Télécommunications de la Compagnie de 1945 à 1958.


Officier des équipages de 1ère classe, il est atteint de la maladie de Parkinson  et doit suspendre ses activités en avril 1958.

Henri Le Thomas est décédé le 19 décembre 1964 à Rambouillet. Il est inhumé au Perray en Yvelines.

 

Source : Biographie de l'Ordre de la Libération

Ressources


Souvenirs de Roger et Philippe Le Thomas, fils de Henri Le Thomas