Général Henri AMIEL (1907 - 1976)

1ère Division Française Libre

Henri AMIEL est né le 17 mai 1907 à Paris, dans une famille de tradition militaire.

Il entre à Saint-Cyr en 1926 (promotion Sous-Lieutenant Pol Lapeyre), et fait toute sa carrière dans l’Infanterie Coloniale, puis de Marine.

 

Sous-lieutenant au 5e Bataillon de tirailleurs sénégalais en Côte d’Ivoire en1928, Niger (Bilma) en 1928-1933.

Capitaine en Oubangui-Chari, où il se rallie au général DE GAULLE en 1940, et participe activement à la création du Bataillon de Marche n°2, sous les ordres du commandant DE ROUX.

Ils rejoignent les autres unités de la France Libre et participent aux combats du Moyen-Orient : Mayadine en Syrie et particulièrement Bir Hakeim où Henri AMIEL promu chef de bataillon, commande le BM2 et bloque par son action les 9 et 10 juin 1942 une très forte attaque allemande conduite par ROMMEL en personne.

Après reconstitution de son régiment, en avril 1945 Henri AMIEL est à Royan où sous les ordres du général DE LARMINAT il conduit en personne l’attaque qui aboutit à la libération de la poche de Royan.

Il est lieutenant-colonel. En Tunisie en 1950, commande le 3e RTS.

 

Il part en Indochine en 1953 où il commande le secteur spécial de défense de Phnom Penh (Cambodge) où son efficacité lui vaut d’être rappelé par le Prince SHIANOUK en 1955, pour commander la Mission militaire française auprès des Armées Royales Khmères.

Algérie en 1958, secteur de Bougie, chef de corps du 11e RIMA. Le Mans en 1959.

 

Il termine sa carrière général de brigade à Caen en 1963, chef de la subdivision militaire de Basse Normandie.

 

Il se retire au Havre, ville natale de sa femme, où il meurt le 25 janvier 1976, et où il est inhumé.

 

Parmi ses décorations : Grand officier de la Légion d’Honneur, Compagnon de la Libération…, la médaille de Sauvetage était celle dont il était le plus fier.

 

Biographie de l'Ordre de la Libération

 

 

Henri Amiel sur son méhari à Bilma en 1932

Amiel, chef de bataillon à Bir Hakeim
Amiel, chef de bataillon à Bir Hakeim
Décret du général de Gaulle attribuant la croix de la Libération à H. Amiel
Décret du général de Gaulle attribuant la croix de la Libération à H. Amiel
Le général de Gaulle remet la Croix de la Libération à Henri Amiel le 29 août 1942 à Beyrouth
Le général de Gaulle remet la Croix de la Libération à Henri Amiel le 29 août 1942 à Beyrouth
PHnom-Penh: 9-11-1953 -Le Prince Shianouk et le colonel Amiel
PHnom-Penh: 9-11-1953 -Le Prince Shianouk et le colonel Amiel

Ressources et bibliographie

 

Témoignage du général Amiel sur Bir Hakeim : "Le BM 2 ouvre et ferme le bal".

 

3 Compagnons du Havre dans la Bataille de Bir Hakeim

 

Historique de la 1ère Division Française Libre

 

Bibliographie

 

B.M. 2. Mémorial d'un Bataillon de marche de la France libre août 1940 - novembre 1945 - Paris, imprimerie du CEDOCAR 1981. Henri Amiel.