CHERFILS Marcel, Manuel (1915-1987)  FAFL  Escadrille Topic, GRB1, Groupe Lorraine

Nous recherchons une photographie de Manuel Cherfils.

 

Marcel CHERFILS est né à Sainte-Adresse le 24 septembre 1915.

Il s'engage dans les Forces Aériennes Françaises Libres à Londres en Juillet 1940.

 

Au mois d'août  il intègre (au même moment que Romain Gary), en tant que sergent radio,  l'escadrille de bombardement Topic  qui se forme  à Odiham avec 6 Bleinheim. 

 

Dès lors le parcours de Marcel CHERFILS se confond avec celui de son escadrille, qui deviendra le Groupe Lorraine à Damas en 1941.

 

Le 18 octobre 1940 l'escadrille Topic  quitte Glasgow pour débarquer à Takoradi (Gold Coast) puis gagne Maïdugari au Nigéria, à une centaine de kilomètres de Fort-Lamy.

 

En décembre 1940, les escadrilles Menace et Topic forment  ensemble le  Groupe Réservé  de Bombardement (GRB1).

Lors de l'opération de Leclerc à Koufra en février-mars 1941, le GRB1 gagne Ounianga au Tchad pour constituer l'appui aérien de l'opération. (1)

Les missions, notamment lors de la prise de Koufra en mars 1941, se déroulent dans des conditions très rudes : chaleur, sable, insuffisance de l'infrastructure.

 

L'unité rejoint ensuite Karthoum au Soudan, et, rattachée au groupe 203 de la RAF,  opère ensuite, d'avril à juillet 1941, en Abyssinie - où elle efectue 130 missions - et appuie en Erythrée en avril 1941 les combats de la Brigade d'Orient  (1ère DFL).

 

Blenheim du GRB1

A son retour le GRB1 est basé près de Damas avant d'être baptisé le 24 septembre 1941 Groupe de bombardement n° 1 Lorraine, composé des deux escadrilles Metz et Nancy, placé, sous le commandement du commandant Corniglion-Molinier.

 

Equipé de Blenheim, le Groupe Lorraine dispose du support technique de la Royal Air Force (RAF). De novembre à décembre 1941, il multiplie, au-dessus de la Libye, les missions en appui de l'Armée britannique. Le 23 novembre, notamment, il détruit une colonne de chars. Mais ses pertes sont également terribles.

L'Afrika Korps stoppée, le Lorraine appuie l'offensive alliée. En 16 jours, en janvier 1942, le Groupe effectue 300 sorties avant de rejoindre le Levant.  un tiers de l'effectif navigant est alors blessé ou disparu.

 

En octobre 1942, le Lorraine embarque à Suez à destination de la Grande-Bretagne. Parvenu à Greenock le 1er janvier 1943, l'ensemble du personnel du groupe est envoyé en stage avant la reformation du Lorraine le 7 avril 1943, à West Raynham.

Sous les ordres du commandant de Rancourt, il devient le 342 Squadron de la RAF et, équipé de Douglas Boston III, il est engagé dans des missions de bombardement de jour et de nuit, à moyenne ou très basse altitude.

Les missions, sur la France et la Hollande, sont très diverses : centrales électriques, gares de triage, terrains d'aviation, sites de VI... 

 

Sous les ordres du commandant Michel Fourquet en décembre 1943, le Lorraine se spécialise, au printemps 1944, dans le bombardement de nuit. Lors du débarquement de Normandie, le Groupe pose, à six heures du matin, le long des côtes, un écran de fumée destiné à protéger la flotte alliée des bombardements allemands : altitude 50 pieds ! La mission est une réussite totale.

 

Le 17 octobre 1944, les appareils atterrissent en France, à Vitry-en-Artois, où se trouve leur nouvelle base et le Lorraine passe bientôt sous le commandement de Jacques Soufflet.

Après la rupture du front, le Groupe participe à toutes les opérations qui marquent l'avance du maréchal Montgomery : bataille des Ardennes, franchissement du Rhin, Arnhem, destruction des ponts sur le Rhin...

 

Equipé de bombardiers américains B25 Mitchell et installé à Gilzerijzen en Hollande, le Groupe effectue sa dernière mission de guerre le 2 mai 1945.

 

Le 28 mai 1945, le Lorraine reçoit la Croix de la Libération. (2)

 

Marcel CHERFILS est décédé à Montivilliers (Le Havre) le 28 mars 1987.

Il reçoit la  Médaille de la Résistance française en avril 1946.

 

Ressources

 

Dossier Résistant au SHD de Vincennes (non consulté). Cote GR 16 P 126480

 

1 - Historique des FAFL, étude réalisée par Jean-Hugues Maillet Lien

 

2 - Histoire du 342 Squadron Lorraine Ciel de gloire.com