BUYS Maurice Leclerc/2e DB                            1ère Compagnie de Découverte et de Combat, RTST, RMT

Maurice BUYS est né le 18 mars 1921 au Havre.

Il est élève au Lycée de garçons (François 1er) en 1934. (Classes de 5ème à 4ème).

Officier sorti de Saint-Cyr, Maurice Buys déserte en juin 1940, en embarquant à Saint-Jean-de-Luz sur le cargo polonais Batory.

 (cliché issu de « Routes d’amitié", de JMF Birac)

Il s’engage à Londres et suit en août 1940 le Corps expéditionnaire du général de Gaulle vers l’Afrique Equatoriale Française.

 

Nommé aspirant à sa sortie de l'école militaire de Brazzaville, il est affecté au Tchad à la 1ère Compagnie de Découverte et de Combat, puis au Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad de la colonne Leclerc.

Avec son unité il participe sous les ordres du capitaine Massu aux campagnes du Fezzan, de Tripolitaine et de Tunisie.

 

Durant la 1ère campagne de Leclerc au Fezzan (22 février - 7 mars 1942), Maurice Buys est engagé dans le premier objectif à atteindre, Uigh el- Kebir dont la marche d'approche est réussie, le 28 février 1942, lorsque le lieutenant Dubut, du détachement Hous, s'empare de Gatroun et l'incendie.

Le lieutenant Maurice Buys fut cité à l’Ordre du Corps d’Armée le 1er juin 1942 :

« Très bon chef de patrouille, a fait preuve de calme et de courage en contribuant avec une poignée d’hommes à la prise du poste italien de Gatroun ».

La suite de son parcours est semblable à celui de Pierre Bernicot au sein du RTST puis du RMT jusqu’à la fin de la guerre (Paris, Vosges, Libération de Strasbourg et de l’Alsace).

 

Aussitôt après la capitulation allemande, Philippe Leclerc est désigné pour commander le corps expéditionnaire français en Extrême-Orient. Il quitte la France le 18 août 1945 et signe, le 2 septembre, pour la France, l'acte de la capitulation du Japon. Il parvient au Tonkin (Viet-Nam) le 5 octobre 1945 et, en mars 1946 à Saigon, débarquent les hommes du groupement de marche de la 2e DB, fort d'environ 2.000 hommes et à peine 500 véhicules, aux ordres du lieutenant Massu.

Maurice Buys, avec le 4e RMT, participe à la libération de Hanoï et le 15 juin 1946, ils parviennent à la frontière chinoise.

 

Le Groupement de Marche sera dissous en octobre 1946 et les cavaliers rejoindront leurs unités respectives en métropole ; les derniers éléments du RMT quitteront le territoire le 21 mars 1947.