BROOK Jean (1921- 1942)  FNFL                       Marine de Guerre                                        Sous-marin Surcouf                                              Mort pour la France

Fils de Albert John BROOK et de Renée Berthe Levasseur, Jean est né le 5 août 1921 au Havre.

 

Il s'engage dans les Forces Navales Françaises Libres le 5 août 1940 en Grande-Bretagne  et est affecté sur le sous-marin Surcouf.

Le sous-marin s'était  échappé de Brest sur un seul moteur à

destination de Plymouth le 18 Juin 1940.

Il avait été saisi  par les Anglais le 3 Juillet 1940, et affecté aux FNFL le 27 juillet 1940.

Trois Havrais servirent à bord du bâtiment : Jules BESSE et le matelot timonier Jean BROOK qui  signèrent leur engagement dans les FNFL en Août,  tandis que le quartier-maître radio Jean TURIN, avait rejoint le 27 Juillet.

En tonnage, le Surcouf était le plus grand sous-marin militaire du monde à son époque.

 

Le 1er avril 1941 il fut affecté aux missions dans l’Atlantique,

et appareilla de Halifax en escorte du convoi HX 118.

En 1942 , il participa au ralliement de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Le Surcouf et des corvettes  FNFL  à Halifax, fin 1941

 Copyright : (ECPAD, Londres 0213) Fondation de la France libre

Le Surcouf quittant Halifax (Canada) 

Copyright : Fondation de la France Libre

Le Surcouf au Canada en 1941

Copyright : (coll. FFL) Fondation de la France Libre

Dans la nuit du 18 au 19 février 1942, survient  la tragédie : après son appareillage des Bermudes, pour rallier les FNFL de l'océan Pacifique en passant par le canal de Panama, le sous-marin Surcouf, commandé par le capitaine de frégate Blaison, disparaît dans le golfe du Mexique, à 75 milles dans le nord-est de Colon.

Selon une commission d'enquête américaine, le Surcouf aurait été abordé et coulé accidentellement par le cargo américain Thomson-Lykes.

Une autre hypothèse évoque une méprise et l’attaque, suivie de la destruction du Surcouf par des avions américains qui l'auraient pris pour un sous-marin allemand.

En effet, l’US Air Force avait déjà attaqué, dans la zone des Caraïbes, des sous-marins allemands dont les incursions y étaient connues.

Jean BROOK figurait au nombre des 130 hommes d’équipage disparus, ainsi que les havrais Jean TURIN et Aristide GUEDER.

Copyright- Association Aux Marins - Brest Métropole  Le Télégramme 

Août 2012

Cérémonie d'hommage aux marins du Surcouf (2012)

Ressources

 

Matricule : 1952 FN 40 - 10001 C 40

 

Dossier Résistant au SHD de Vincennes (non consulté) : Cote GR 16 P  92551

 

En savoir plus sur le Surcouf sur le site Aux Marins Lien