BOUEY Georges (1910-1968)    FNFL                Marine de Guerre                                              Cuirassé Courbet, Contre-torpilleur Léopard, Marine Levant

 

Georges BOUEY est né à Pessac (33) le 29 Décembre 1910.

 

Diplômé de l'Ecole des Arts et Métiers d'Angers en 1928, il  entre au service en 1932, officier de la Marine Marchande, officier mécanicien de 1e cl.

Il navigue d'abord à la Compagnie des Chargeurs Réunis puis à la Compagnie Générale Transalantique, notamment sur le Normandie.

Mobilisé en 1939, il est en service à Cherbourg, puis à la police de la navigation du Havre.

 

Il rallie le 3 Juillet 1940 les Forces Navales Françaises Libres.

Il est affecté à la Marine de Guerre sur le contre-torpilleur Léopard, d'Août 1940 à  Août 1943 .

Il réussit à maintenir en bon état ce bâtiment qui a déjà 15 ans d'âge, pendant son activité importante au service d ela France Libre : escortes en Atlantique et en Méditerranée, destruction de l'U-136, ralliement de l'île de La Réunion.

 

Le Léopard - Forum netmarine.net

 

En novembre 1942, le contre-torpilleur Léopard reçoit pour mission de débarquer à la Réunion qui était demeurée sous le régime de Vichy.

Le 20, il est accueilli par la batterie de défense de la Pointe des Galets à quelques kilomètres de la capitale de Saint-Denis, comme le relate Raymond DELOOF : 

 

« La réplique ne se fait pas attendre : nous les attaquons à l’artillerie en passant au 30 mm. Dans l’après-midi,nous débarquons et faisons prisonnier le gouverneur et son secrétaire. Tous se rendent sauf un lieutenant d’artillerie assez grièvement blessé à un bras. Nous l’enverrons quelques jours plus tard à l’île Maurice, ainsi que le gouverneur.

 

J’étais permissionnaire et en rentrant dans notre poste, il y avait une marmite de punch vraiment bon ! Enfin tout l'équipage y a goûté et il y eut un seul puni pour le principe … Puis ce fut le départ pour Mombasa où nous attendions le général Legentilhomme pour partir sur Madagascar, qui était encore sous le régime de Vichy".

Georges BOUEY est nommé Chef du Service Technique Machines au Levant de Août 1943 à Juin 1944.

Le 15 Août 1944, il est démobilisé à Alger avec le grade d'Ingénieur principal.

Il réintègre la Compagnie Générale Transatlantique et termine sa carrière comme mécanicien sur le Paquebot France, poste qu'il occupe pendant 5 ans.

 

 

Georges Bouey et Georges Bon-Mardion dans l'organigramme du Paquebot France

Copyright Rêve de France

 

Il prend sa retraite en 1965.

 

L'Ingénieur mécanicien en chef (H) BOUEY était officier de la Légion d'Honneur (1961) et chevalier du Mérite Maritime (1960).

 

Il est décédé le 17 Mai 1968 au Havre.

Ressources

 

Dossier Résistant au SHD de Vincennes (non consulté) : cote GR 16 P 78257

 

Mémorial des FNFL. 

 

Rêve de France Lien