BLOCH Philippe, dit Blachais (1916-)  1ère DFL  1er Régiment d'Artillerie FFL

 

Philippe BLACHAIS est né le 29 Avril 1916 à Montmorency.

 

Il a 24 ans en 1940. Jeune ingénieur centralien, il est mobilisé à l'école d'artillerie de Fontainebleau d'où il sort aspirant. Il est affecté au centre de transmissions des troupes coloniales de Fréjus qu'il met en état de défense. Le "Petit Niçois" lui apprend que le général de GAULLE a décidé de continuer la lutte avec les Anglais. Philippe cherche à le rejoindre.

Avec quelques officiers, il forme le projet de rallier Gibraltar mais il échoue. Il cherche alors à partir par avion avec l'aide de l'un de ses amis aviateurs, mais il n'y a plus de place pour lui. Il rentre à Paris et se fait embaucher dans une usine métallurgique. Il prend part au début de la Résistance en distribuant des tracts et des journaux clandestins.

 

En 1941 une occasion se présente. Il gagne le sud de la France. A Sète il se joint à un petit groupe de candidats à l'évasion qui prend la mer sur une petite embarcation. Mais le mauvais temps les oblige à se protéger sur la côte. Deux d'entre eux partent pour chercher des vivres mais ne reviennent pas. BLACHAIS et son dernier camarade nommé Prax décident de reprendre la mer. Ils sont repérés par un garde cote qui leur intime l'ordre de stopper. Profitant de la nuit ils se cachent près de la côte mais sont repérés par des gendarmes de Port Bou.

Ils sont aimablement mis dans le train pour le nord. BLACHAIS ne reverra plus son camarade Prax qui fera une résistance active, sera arrêté et envoyé en déportation d'où il reviendra.

 

BLACHAIS quant à lui, essaye une nouvelle fois de passer en Espagne. Il parvient avec difficultés à Barcelone. Le consulat britannique lui indique une filière polonaise pour gagner Valence puis Madrid d'où il est dirigé sur Lisbonne. A l'ambassade britannique, il retrouve un groupe de douze Français en instance de départ pour l'Angleterre.

Enfin en 1941, le petit groupe embarque sur un bâtiment anglais pour Liverpool et Londres où Philippe BLACHAIS s'engage au mois de Juin dans les Forces Françaises Libres.

Camberley 1941. Philippe Blachais est le 3e à partir de la gauche.

Source : André Trepel -  fr.commando-kieffer.wikia.com/

Engagé au 1er régiment d'artillerie de la 1ère DFL, Philippe BLACHAIS participera à tous les combats de cette unité : Bir Hakeim (Libye), El Alamein (Egypte), Takrouna (Tunisie) , puis à la campagne d'Italie avec la 1ère Division Motorisée d'Infanterie, la France et les Alpes *.

Philippe Blachais à gauche, Jacques Roumeguère au centre

en formation à l'Ecole à feu de Damas en Octobre 1941

Copyright : Famille Roumeguère

D'origine israélite, il avait choisi de modifier son nom en Blachais durant la Guerre. Une grande partie de sa famille disparut dans les camps de concentration.

Après la guerre, selon la famille de Yannick Mallet, il possède une résidence à Etretat.

 

Philippe BLACHAIS est décédé le 23 Mai 2009 à Paris.

 

Ressources

 

Dossier Résistant au SHD de Vincennes (non consulté) : cote G 16 P 64987

 

* Biographie établie par François Fouré. D'après Philippe Lacarrière : " Les volontaires de l'aube " Editions du Félin, 1999